IS HE GONNA MAKE IT ?

Publié le par Anomalie

Les derniers sondages ont été publiés ce matin. Nous connaissons donc à présent le trend final pour chaque Etat disputé. Une petite précision : nous nous fondons sur l’excellent site RealClearPolitics qui synthétise une moyenne de 10 sondages différents par Etat pour les transformer en tendance lourde. En 2004, la projection en termes de grands électeurs avait anticipé la victoire de George W. Bush depuis le mois de septembre. Au soir du 3 novembre 2004, la carte électorale basée sur les sondages était exactement la même que celle sortie des urnes le lendemain, à un Etat près (le Wisconsin, que RealClearPolitics donnait à Bush avec 0,3 points d’avance, et qui au final a été gagné par Kerry avec… 0,7 points d’avance !). C’est dire si le site est fiable et les projections sérieuses. En sera-t-il de même cette année ? Si c’est le cas, alors Barack Obama devrait remporter l’élection par 338 grands électeurs contre 200 pour son rival républicain. Une victoire assez large, donc. Cependant, trois facteurs, tenant en la personnalité atypique du candidat démocrate, viennent relativiser cet optimisme :


1. le Bradley Effect.


2. la survalorisation des électeurs démocrates dans le panel de nombreux sondages, afin de compenser l’impossible représentation des nouveaux électeurs qui se sont inscrits en masse sur les listes électorales cette année. En majorité jeunes ou issus des minorités (afro-américaines ou hispaniques), ces nouveaux électeurs penchent dans leur grande majorité vers Barack Obama. Mais si d’aventure cette hausse de la participation, que l’on annonce record, s’avérait répartie de manière égale entre ces nouveaux électeurs et l’électorat conservateur traditionnel qui se mobiliserait pour éviter qu’un président noir entre à la Maison-Blanche, alors les sondages sur-représenteraient le vote démocrate et donneraient une image faussée de la réalité des intentions de vote.


3. Le resserrement des sondages dans les derniers jours de la campagne, dans les Etats-clés du Colorado, de Pennsylvanie, et surtout, de l’Ohio et de la Virginie, qui inquiète le staff démocrate.


Nous aurons la réponse à toutes ces questions et à toutes ces inquiétudes dans moins de 12 heures maintenant. En attendant, voici l’état des intentions de vote dans les Etats qui feront l’élection cette année.


TENDANCE NATIONALE

 

Obama a littéralement fait la course en tête durant toute la campagne électorale. McCain n'a jamais été en mesure d'inquiéter son rival démocrate, hormis pendant la brève séquence consécutive au bounce de la Convention et à l'effet Sarah Palin. Obama aborde les élections avec une avance de 7,5 points : il s'agit de l'une de ses plus fortes avances depuis 6 mois. En outre, sur les 250 sondages nationaux publiés depuis 6 semaines, AUCUN n'a donné l'avantage à John McCain.





ETAT DE FLORIDE




ETAT DE L'OHIO






ETAT DE VIRGINIE






ETAT DU COLORADO






ETAT DU NOUVEAU-MEXIQUE






ETAT DU NEVADA






ETAT DE CAROLINE DU NORD






ETAT DU MISSOURI






ETAT DE PENNSYLVANIE







TOUS LES ETATS

 

Commenter cet article