LE ROI DAVID EST-IL POUR L'OCCUPATION ?

Publié le par Anomalie

 

Sous couvert de programmes "éducatifs", les colons battent le rappel des héros de la Bible pour défendre l’idée du Grand Israël. De la nocivité du mélange politique - religieux.

Par Yariv Oppenheimer (secrétaire général de Shalom Arshav - La Paix Maintenant)
Le blog de Yariv, Jerusalem Post, 7 octobre 2008
Article original ici.
Traduction : Gérard Eizenberg pour La Paix Maintenant

 

 



Ces dernières semaines, le Conseil "Yesha" [1] (représentant les colons des territoires occupés) a lancé une nouvelle campagne sous le nom de "Yehouda et Shomron - L’Histoire de tous les juifs" [2]). L’utilisation de ce titre a un objectif : estomper tout caractère politique et donner l’impression d’une campagne à caractère éducatif. Diverses publicités portent la signature d’une nouvelle structure issue des bureaux imaginatifs du Conseil Yesha, nommée "Yehouda et Shomron - Centre de Propagande" [3] . Dans le cadre de cette campagne, les héros et autres personnages légendaires de la Bible ont été mobilisés pour prendre part au débat sur le sort des colonies : le roi David, Yehouda Maccabi, Rachel et Samuel le prophète, tous sont recrutés pour la vision d’un Grand Israël et pour la perpétuation de l’occupation des territoires par Israël.


Dans cette campagne, les colons présentent la Judée et la Samarie comme des parties inséparables d’Israël, comme le sont le Néguev ou la Galilée. Dans ces publicités, il n’y a ni Palestiniens, ni check points, ni occupation militaire, ni terrorisme. D’après Yesha, Bethléem est une ville juive sans Palestiniens, et la Cisjordanie est une terre disponible qui n’attend que d’être peuplée de Juifs. Au-delà de la tentative de cacher une réalité peu ragoûtante et de dessiner une image fondée sur le mensonge, les colons essaient (avec les encouragements de partisans juifs et chrétiens de l’étranger) d’introduire un élément religieux dans le débat politique sur le sort des colonies, ce qui ne laisse aucune place au compromis rationnel. Au lieu de traiter le sort des territoires et des millions de Palestiniens qui y habitent comme une question politique, les colons se concentrent sur des éléments religieux pour en faire une question religieuse - halakhique [4].


Par nature, cette démarche nie la foi d’une personne qui aurait une position opposée, en présentant cette position comme soi-disant contraire à la loi juive, et en faisant de l’idée de deux Etats un péché contre le judaïsme. Cette monopolisation de la religion par quelques-uns, et le fait d’instiller des éléments religieux dans le conflit israélo-palestinien, constituent une entreprise très dangereuse. Lorsqu’un rabbin se transforme en homme d’Etat et qu’un texte religieux devient un texte ayant force de loi, la démocratie perd son autorité et, au nom de Dieu, l’opposition au retrait des territoires est autorisée, quels qu’en soient les moyens.


Du côté palestinien, il y a également ceux qui choisissent de prendre la religion pour prétexte de non-reconnaissance du droit d’Israël à exister. Contrairement au gouvernement de Mahmoud Abbas, qui considère le conflit avec Israël comme un conflit politique soluble par le compromis politique, les dirigeants du Hamas continuent de réciter la formule magique selon laquelle le lien entre l’islam et tout le territoire de la Palestine (y compris Israël) est historique et religieux et qu’aucun Palestinien n’a d’autorité à renoncer à une partie de ce territoire. Chez eux comme chez nous, le lien entre religion et conflit politique encourage la violence et sape l’autorité des gouvernements élus à négocier et à parvenir à des compromis. Personne ne nie l’importance religieuse de la Cisjordanie pour le peuple juif. Mais la perpétuation de l’occupation par Israël des territoires et de sa population se retourne contre le rêve sioniste d’un Etat juif démocratique. En outre, l’occupation et l’oppression d’un autre peuple vont à l’encontre des valeurs juives, fondées sur le respect des droits de l’homme, la recherche de la paix et le caractère sacré de la vie humaine.



Il manque, dans les clips de Yesha, qui montrent des espaces infinis, une ambiance bucolique, de la spiritualité et de l’utopie, l’avertissement de fin, comme sur les paquets de cigarettes : la perpétuation de l’occupation et de la colonisation est comme un cancer au cœur de notre peuple, qui peut mener à la désintégration du projet sioniste.


 

[1] "Yesha" est l’acronyme de "Yehouda, Shomron ve’Aza" (Judée, Samarie et Gaza, voir note 3). A noter que Yesha devrait maintenant s’appeler "Yesh", compte tenu de l’évacuation des colonies de la bande de Gaza.

[2] Yehouda = Judée ; Shomron = Samarie. Sauf quand le contexte l’impose, comme c’est le cas ici, nous traduisons par « Cisjordanie ».

[3] Le mot "hasbara" (littéralement, "explication") peut être traduit par "propagande" sans grande crainte d’être accusé de propagande. Sinon, on peut préférer "communication".

[4] "Halakha" : ensemble de règles et de prescriptions qui régissent la vie religieuse juive.

 

Commenter cet article

sphax 26/10/2008 18:21

"Une discussion dans une classe de collège du 93. ça donne à réfléchir..."

Oui quand on voit que ce sont les victimes professionnelles du collectif "devoir de mémoire", qui prônent la culpabilisation systématique des Français, effectivement ça donne a réfléchir sur ceux qui "interviennent" en banlieue.

Quand a la sois disant manipulation politique autour ddes siffleurs, il y en a bien une mais rassurez vous, il s'agit de la propagande gauchiste dirigée contre les républicains , que vous qualifiez vous même d' "intégriste". Donc comme quoi...

Au fait, il y a quelque temps vous m'avez fait une petite leçon de politesse, a mon tour de vous en faire une, quand vous voulez critiquez une personne adressez vous directement à elle svp, donc évitez de parler de moi comme si j'avias pas d'importance, parce que vous n'en avez pas plus que moi.

ps : ceci dit rassurez vous, contrairement aux égorgeurs du hamas, les intégristes républicains ne chercherons pas a vous tuer pour vos opinions, et ce malgrés tout l'intégrisme dont ils font preuve. D'ailleurs voyez plutot : pendant que redecker doit se terrer pour avoir ouvert sa bouche, deux des siffleurs sont passés à visage découvert sur France 2, comme quoi la menace que représentent les intégristes républicains sont tout bonnement éxagérées.

Anomalie 21/10/2008 10:49

Ok, Laurent, dont acte. Merci pour le résumé.Je me référais à palestine.info (en tant qu'adresse web). Je ne connais pas Info Plaestine.  

Laurent G 21/10/2008 08:52

Bonjour,juste ce détail mineur , après avoir vérifié rapidement =Info-Palestine.net me paraît n'avoir rien à voir avec "Palestine-info".
Vo
Le groupe de rédaction dans son intégralité considère que la juste résolution du conflit israélo-palestinien passe par le respect de tous les droits des peuples concernés et notamment par l’application stricte des résolutions internationales avec, en particulier, l’application du droit au retour des réfugiés Palestiniens, la libération de tous les prisonniers des prisons israéliennes, l’évacuation des territoires occupés illégalement par l’état d’Israël lors de la guerre de 1967, impliquant l’évacuation des colonies israéliennes installées en territoire palestinien ainsi que la destruction du Mur d’Apartheid.
En résumé, nous sommes solidaires du mouvement national palestinien dans toutes ses composantes et voulons contribuer à la lutte du peuple Palestinien pour le recouvrement de ses droits nationaux.
Nous sommes également solidaires du mouvement anti-colonialiste israélien qui, bien que minoritaire aujourd’hui, est un élément essentiel d’un futur réglement politique du conflit.
ici comment Info-Palestine.net se présente =
Le groupe de rédaction dans son intégralité considère que la juste résolution du conflit israélo-palestinien passe par le respect de tous les droits des peuples concernés et notamment par l’application stricte des résolutions internationales avec, en particulier, l’application du droit au retour des réfugiés Palestiniens, la libération de tous les prisonniers des prisons israéliennes, l’évacuation des territoires occupés illégalement par l’état d’Israël lors de la guerre de 1967, impliquant l’évacuation des colonies israéliennes installées en territoire palestinien ainsi que la destruction du Mur d’Apartheid.
En résumé, nous sommes solidaires du mouvement national palestinien dans toutes ses composantes et voulons contribuer à la lutte du peuple Palestinien pour le recouvrement de ses droits nationaux.
Nous sommes également solidaires du mouvement anti-colonialiste israélien qui, bien que minoritaire aujourd’hui, est un élément essentiel d’un futur réglement politique du conflit.

Anomalie 19/10/2008 19:16

Une suggestion, je ne sais plus si je vous l'ai déjà faite = éventuellement, indiquez dans les liens l'UJFP (union juive française pour la paix) , je sais pas si vous connaissez. Je trouve l'UJFP bien  et intéressante. Un lien aussi pour GUSH SHALOM ? Il y a beaucoup de sites qui iraient dans la logique de mon blog. Mais le conflit israélo-palestinien ne représente qu'à peine 10% des entrées de mon blog. Il y a déjà en lien La Paix Maintenant, et je crois que c'est suffisant. Ce qui ne retire rien à l'intérêt que l'on peut porter à Gush Shalom ou à l'UJFP. 

Laurent G 19/10/2008 09:50

Bonjour Anomalie,et moi, je suis ravi que vous soyez vous aussi ravi par les fines observations de Amira Hass, sans concessions ni complaisance aucune envers les différents "bords".Et suis ravi de faire encore un peu de pub pour elle, par ex son bouquin BOIRE LA MER A GAZA, qui montre bien , à partir de la vie quotidienne des gensl, le comment et le pourquoi de l'enlisement dramatique du processus de paix d'Olslo.Palestine -info = si ce site est tel que vous le décrivez, évidemment, je ne cautionne pas.Sauf que moi, je connais un peu Info-Palestine, je n'y a rien vu de tel  (possible que j'aie mal vu ). Je vérifierai. Ou alors, il s'agit de 2 sites complètement différents.Une suggestion, je ne sais plus si je vous l'ai déjà faite = éventuellement, indiquez dans les liens l'UJFP (union juive française pour la paix) , je sais pas si vous connaissez. Je trouve l'UJFP bien  et intéressante. Un lien aussi pour GUSH SHALOM ? Ces liens, ça me semble aller dans la démarche de votre site... De toutes façons, vous êtes libres de vos choix, et vous fais confiance.Il y aurait encore toute une  discussion à avoir sur l'affrimation "... parmi tous les intégrismes, c'est surtout l'intégrisme musulman qui est le plus menaçant".  ça demanderait à être très nunacé, contextualisé. Surtout, dis comme ça, ça me parait passablement dangereux. ( Voyez par ex, les rumeurs, les fantasmes qui trainent en ce moment dans les Etats Unis profonds = "Obama   est arabe." "Il est musulman" "Obama fait partie d'Al Quaida".  Texto..., choses que j'ai vue et entendue. Avec des rumeurs comme ça, je sougaite à Obama d'avoir un bon gilet pare-balles...D'autre part, il me semble me souvenir qu'un certain Président d'un important pays  a voulu engager une "croisade contre le Mal" .  Il me semble qu'il disposait même de pas mal de moyens et soutiens, largement équivalent ( et je crois supérieurs) aux intégristes musulmans ( qui prolifèrent, je vous le concède volontiers.D'autre part, et c'est une affirmation réfléchie, informée, expérimentée de ma part, il existe, se développe une véritable islamophobie. ... Mais sur ce sujet là aussi , je dévolleperai une autre fois.Autre sujet auquel de mon côté je suis en train d'affiner ma réflexion, c'est "l'héritage des lumières" / l'humanisme". (évidemment, je me revendique de cet héritage, mais j'ai la forte impression qu'on utilise parfois ( souvent ??) aujourd'hui cette formule pour justifier ,"couvrir"  des poistions , des actions contraires à ces "Lumières" ... à voir.SPHAX évoque l'épouvantable épouvantail antisémite Dieudonné. Je n'ai pas la + petite complaisance avec sa dérive. Mais je le trouve assez ridicule, assez décrédibilisé, ( y compris avec la masse "immigrée"  de ses supporter initiaux. Le voir bouffer au ratelier de Le Pen, ça a beaucoup déplu , et ouvert les yeux).Bref, à ma connaissance, Dieudonné, c'est devenu anecdotique. perçu a présent un cinglé parmi d'autres. Autre anecdocte (tragique / ridicule) = Roger CUKiERMAN, qui était président du CRIF , et qui au moment des présidentielles de 2002, dit ( dans la presse d'Ïsraël, le HAARETZ, je crois) au sujet du "bon"  score de cet ganache antisémite de Le Pen = "c'est bien, ça va inciter les musulmans en france à se tenir tranquille". (Je ne sais plus s'il a dit "les musulmans" ou "les arabes"). Pathétique, au moins aussi pathétique que les élucubrations de Dieudo...  SPHAX évoque aussi le tohu-bohu national  à propos de la Marseillaise. Là aussi, je crois avoir une certaine connaissance du problème, j'en reparlerai peut être plus à fond. Dans tout ce ramdam sur la Marseillaise, je vois (parmi d'autres choses) un certain "intégrisme" pseudo -républicain, ( sans parler des manipulations politiques de nos gouvernants.) Et puis " Qu'un sang impur abreuve nos sillons", c'est aussi une part - détestable, celle-là- de cet "héritage des lumières"...Sur cette affaire de la Marseillaise, y a un très bon artcile , me semble-t-il, sur le Monde.fr = "Ceux qui sont fançais lèvent le doigt''.  Une discussion dans une classe de collège du 93. ça donne à réfléchir...Une info, ma profession = suis "casseur de ghettos". ça consiste à inciter les gens, les groupes,  qui s'enferment dans leurs ghettos mentaux et phyiques ,par peur dumonde extérieur, à voir ce qui se passe dehors.  A  limiter le plus possible la parano.ça consiste aussi à lutter contres les gens, les phénomènes qui poussent d'autres gens à être coincés dans des ghettos. (Autrement dit, mon job, depuis années 1980, c'est tout ce qui tourne autour des problèmes urbains, de banlieues)BON  DIMANCHE  A  TOUS