ATTENTAT : LES FASCISTES JUIFS VISENT ZEEV STERNHELL

Publié le par Anomalie

L’extrême droite juive s’en prend désormais aux citoyens d’Israël. Un attentat à la bombe a blessé l’historien israélien Zeev Sternhell le 25 septembre, devant son domicile. Spécialiste du fascisme, Zeev Sternhell fait partie de ces penseurs iconoclastes dont les travaux ont bousculé beaucoup de certitudes dans le monde universitaire. Dans deux ouvrages fondamentaux, Naissance de l’idéologie fasciste et La droite révolutionnaire, il a fait la lumière sur un élément important et occulté de la synthèse fasciste : le noyau socialiste. Résolument ancré à gauche, le grand historien, né en Pologne et rescapé de la Shoah, a reçu le « prix d’Israël 2007 » pour ses travaux en science politique, la récompense civile la plus prestigieuse du pays. Zeev Sternhell est en outre membre du mouvement de gauche La Paix maintenant, farouchement opposé à l’extension illégale des colonies et à l’idéologie raciste qui la sous-tend. Son positionnement lui vaut, de longue date, la haine de l’extrême droite et des organisations terroristes qui gravitent autour de colons fanatiques et génocidaires, partisans de la purification ethnique au nom du Grand Israël. Cette haine a voulu tuer, aujourd’hui. « La tentative de meurtre du professeur Sternhell est une attaque terroriste nationaliste », a confirmé en soirée le ministre de la Sécurité intérieure Avi Dichter, selon une dépêche de l’agence Guysen International.

 

« Nous avons retrouvé dans les rues voisines des tracts promettant une récompense de 1,1 million de shekels (320.000 dollars) aux auteurs d’attaques ou de meurtres contre des membres de La Paix Maintenant », a déclaré le porte-parole de la police Micky Rosenfeld. Shimon Pérès a appelé « l’ensemble des citoyens de droite et de gauche à faire front comme un seul homme pour dénoncer cet acte criminel », selon un communiqué de la Présidence. La Paix Maintenant a pour sa part condamné « une tentative d’attaque meurtrière » contre l’un de ses membres et dénoncé le laxisme des autorités envers les colons juifs extrémistes. « Ceux qui n’appliquent pas la loi aux colons extrémistes dans les territoires (occupés) seront en fin de compte confrontés à une organisation terroriste juive au cœur d’Israël. Ce sont les mêmes colons qui, hier, attaquaient les Palestiniens et les soldats israéliens servant en Cisjordanie, et qui, aujourd’hui, attaquent des citoyens israéliens au sein même d’Israël ». Dans un article qui avait provoqué une vive polémique, Zeev Sternhell avait affirmé : « Si les Palestiniens faisaient preuve de plus de clairvoyance, ils concentreraient leurs actions contre les colonies illégales au lieu de s’en prendre à des femmes et des enfants en territoire israélien ». Preuve qu’il avait raison…


LIRE NOTRE DOSSIER
LA TENTATION NATIONALE-RELIGIEUSE EN ISRAËL

 

 

Commenter cet article