AL QAIDA PROVOQUE UN CARNAGE AU PAKISTAN

Publié le par Anomalie

Après le Yémen avant-hier, le Pakistan. Voilà encore une dramatique confirmation du renforcement de l'organisation terroriste dans la région. Un camion piégé a été lancé hier soir contre le luxueux hôtel Mariott à Islamabad, point de chute de la communauté internationale. La déflagration a été d'une puissance colossale, soufflant les vitres dans un rayon de plus d'un kilomètre. Au moins 60 personnes, dont 9 Européens, ont été tués dans ce que le rédacteur en chef du Daily Times, Najam Sethi, a qualifié de « 11 septembre du Pakistan ». Un officier de police a raconté à l’AFP que des gens ont sauté par les fenêtres des 3e et 4e étages pour échapper aux flammes, dans ce bâtiment qui était pourtant l’un des plus sécurisés du pays, en plein centre de la capitale, déjà visé en 2007 par un kamikaze. Cet attentat constitue le point d’orgue d’une stratégie de la terreur entamée il y a un an et qui a déjà fait plus de 1300 victimes. Al Qaida est désormais déterminée à faire du Pakistan, qualifiée de « chienne de Bush », la cible principale de ses attaques, dans un contexte régional de plus en plus favorable aux islamistes. La situation signe l’échec total de la stratégie américaine contre le terrorisme dans la région.





LCI.fr rapporte le 20 septembre au soir : « les spécialistes d’Al Qaida reconnaissent unanimement que le nord-ouest du Pakistan est devenu le nouveau front de la guerre contre le terrorisme. Cette attaque intervient au moment où les Etats-Unis multiplient unilatéralement les tirs de missiles ciblant les combattants islamistes dans les zones tribales du Nord du pays. Ces frappes n’épargnent pas les civils, au grand dam d’Islamabad, qui proteste en vain. Pire, ces dernières semaines, les tirs de missiles par des drones américains s’abattent quasi-quotidiennement sur des maisons dans les zones tribales, tuant des combattants d’Al Qaida ou des talibans, mais aussi des civils ». La « guerre contre la terreur » telle que comprise et menée par les néoconservateurs est une véritable aubaine pour ses alliés islamistes. Les deux fanatismes continuent à se nourrir l’un l’autre dans un ballet mortifère.

Publié dans Islam et islamisme

Commenter cet article