AL QAIDA FRAPPE AU YEMEN

Publié le par Anomalie

Triste hasard du calendrier. Dans un article mis en ligne il y a deux jours, nous annoncions le retour en force d’Al Qaida dans le Golfe Persique, et notamment au Yémen. L’actualité de ce matin nous donne raison. L’ambassade américaine à Sanaa a été visée par un sanglant attentat à la voiture piégée, qui aurait fait 16 morts selon un bilan provisoire. Juste après l’explosion, des moudjahidin ont ouvert le feu sur les gardes de sécurité protégeant l’ambassade. Cependant, les informations sont contradictoires : les autorités yéménites viennent d’annoncer (13:12 heure française) que l’attaque avait en fait échoué, et que 8 assaillants islamistes figureraient parmi les victimes. Si le premier bilan venait à être confirmé, il s’agirait de l’attaque la plus meurtrière menée par un groupe islamiste dans le pays depuis l’attentat contre l’USS Cole dans le Golfe d’Aden le 12 octobre 2000, qui avait fait 17 victimes. L’attentat a été revendiqué par le Jihad islamique au Yémen, dans un communiqué signé par Abou Al Ghaïth Al Yamani. Mais derrière cette organisation terroriste pointe l’ombre « d’Al Qaida dans le Sud de la Péninsule Arabique – Brigades des soldats du Yémen ». Le groupe radical demande au président Ali Abdallah Saleh de libérer les prisonniers islamistes et promet des attaques encore plus sanglantes dans d’autres pays du Golfe. 

Publié dans Islam et islamisme

Commenter cet article