LE POINT ENCENSE FREDERICK SIGRIST

Publié le par Anomalie

Je ne devrais pas être là ! C'est vrai, notre blog est en vacances, et moi aussi par la même occasion. Je me dois néanmoins d'interrompre mon farniente pour vous faire part d'une nouvelle de première importance : je viens d'apprendre que George W. Bush a été surpris dans son ranch avec l'une de ses génisses, un cigarillo à la main... Non, je plaisante ! Vous croyez vraiment que j'interromprais mon barbecue pour disserter sur un redneck texan ? Non, ce que je voulais vous dire, c'est que Frederick Sigrist a conquis le Point, qui a eu la bonne idée d'aller le voir au Point Virgule. Et vous, vous n'y êtes pas encore allé ? Non ? Ouste ! Ah, on m'annonce à l'oreillette que malgré son succès, Frederick Sigrist demeurera rédacteur de notre blog. Elle est pas belle, la vie ? Bon, allez, faites comme si vous ne m'aviez pas vu, et cette fois, bonnes vacances ! 



L'article du Point.

Fils d'un Guadeloupéen et d'une Lorraine, ce joyeux luron adore rire de son propre métissage et des idées reçues en général. Il ne laisse pas une seconde de repos à son public, enchaînant jeux de mots et réflexions sans concession sur la politique, les religions, la vie et surtout la mort, un décryptage bien balancé des paroles de la Compagnie créole et une version terrifiante de La Belle au bois dormant . Ce jeune comédien ne cesse de s'interroger : qui sont donc "les vraies gens" de la télé, que valent et veulent les sondages ? Pourquoi le prend-on systématiquement pour Tony Parker ? Pourquoi le célibat est-il devenu un cauchemar... presque autant que le mariage ? Il parle du prix du pétrole en citant Sartre et mime les gars de banlieue en pensant Buster Keaton. Héros de roman gothique, puis personnage de Tex Avery, ses univers et sujets de discussion sont aussi multiples que ses talents. Une jolie surprise.
 

Marie Audran

 

 

Jusqu'au 30 août. Le Point-Virgule (19 heures). 01.42.78.67.03.

 

Publié dans Cinéma

Commenter cet article