CE QUE GAINSBOURG A DIT DU SOCIALISME

Publié le par Anomalie

11 mars 1984, sur le plateau de l’émission dominicale 7/7, en direct sur TF1. A la question tellement convenue et stupide des deux journalistes Jean-Louis Burgat et Erik Gilbert (« Les problèmes économiques et sociaux, comment est-ce qu'on vit ça quand on est un des artistes les mieux payés de France ? »), Serge Gainsbourg répond en homme libre et en anarchiste de la pensée :
 

« On va tellement dans le foutoir que bientôt c'est plus du café qu'on va boire, c'est de l'eau chaude! Et maintenant je vais vous dire ce qu'est le racket des impôts. Là, ce n'est pas une parabole, c'est physique... Je prends un billet de 500 balles. Je suis taxé à 74%, hein ? Je vais vous montrer ce qui me reste. C'est illégal ce que je vais faire là, mais je vais le faire quand même, si on me fout en taule, j'en ai rien à cirer. J'arrêterai à 74%... ».
 

Et Gainsbourg d’allumer son zippo, et d’enflammer le billet qu’il laisse se consumer aux trois quarts.
 

« Faut quand même pas déconner, ça, c'est pas pour les pauvres, c'est pour le nucléaire... Voilà ce qui me reste sur les 500 balles. J'aimerais que les pauvres aient tous des Rolls. Et moi, j'ai vendu la mienne. Voilà le socialisme ».

Commenter cet article

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 01/10/2011 02:07



Blog(fermaton.over-blog.com)


No-11,THÉORÈME SOCIALISME. Facteur Limitant.